L'opendata ou les racaines de l'IA