CLUB COLLECTIVITES TERRITORIALES ECOTER, LE RECAP

INFOCOM'94 à la table ronde sur le cloud souverain !

Y a de la frites ! une application avec de l'opendata

Dans un contexte de réglementation nationale et communautaire en faveur de la dématérialisation de l’administration, de mutation numérique des services publics, de recherche d’économies d’échelle, de solidarité territoriale et d’efficience dans le pilotage des projets, les collectivités territoriales recourent de plus en plus au cloud computing pour faire correspondre les attentes et les besoins aux projets numériques de leurs territoires.

 

Deux grandes tendances se dessinent ainsi au sein du secteur public :

 

- le cloud communautaire, tout en rassurant avec la proximité des données stockées et une qualité en débit suffisant. 

- l’externalisation de la gestion de leur informatique

 

Ceci avec un besoin, celui de pouvoir pleinement maîtriser le volume, l’hétérogénéité et la multiplicité des données brutes collectées en décidant ultérieurement de la valeur à leur accorder : du « lac de données » (datalake) pour éviter de récréer des « silos de données » et favoriser leur exploitation ultérieure, à l’ouverture des données et leur valorisation, jusqu’aux enjeux d’archivage électronique pour les administrations prenant en compte la diversité des données.